Blason Ressons sur Matz

Vivre à Ressons sur Matz


 
    Nous fêtons aujourd'hui la "                
Nos Pages Web
 

Réponse de M. Michel Noël à l'É'mail de Yves Gengel, au Conseil Municipal

Une inquiétude et des risques persistants !

(M.MN) Monsieur le Maire, après avoir semé le doute et très sûr de lui sur l’utilisation de PUNR (Pneumatiques Usagés Non Réutilisables), dans les tranchées d’infiltration sur des espaces privatifs du lotissement « Le Clos des Mailles »,  nous citons ses propos tenus lors de la séance du Conseil Municipal du 11 janvier 2016 :

(M.ADP) « Tout ce qui touche au clos des mailles fait l’objet d’une instruction. (Judiciaire). Je me contenterai de transmettre ces éléments à l’avocat de la Commune, pour qu’ils soient présents dans le dossier du Tribunal Administratif.»

(M.MN)  et Lu dans l’article de Oise Hebdo N° 1138 du 23 décembre 2015.
- Réponse complétement hors sujet. Recours contre... ? et par ... ?

(M.ADP) « Une entreprise de taille nationale ne se compromettrait pas par une telle pratique. »  Lors de la séance du Conseil Municipal du 11 janvier 2016……

(M.MN) Ah bon…

(M.ADP) « Quelques pneus dans une noue. » Lors de la séance du Conseil Municipal du 8 décembre 2015

(M.MN) Réponse pour minimiser et/ou étouffer l’affaire !? Il s’agit de plusieurs tonnes dans les tranchées d’infiltration.

(M.MN) Aujourd’hui le discours de Monsieur le Maire change avec la reconnaissance de cette utilisation et des affirmations très précises à leur sujet.

- Nous citons ses propos : Lu dans l’article N°1142 de Oise Hebdo du 20 janvier 2016.

(M.ADP) « Ces pneus sont retraités, broyés et dépollués. »

(M.MN)
Réponse par une allégation, les choses ne se résument pas à ces quelques mots.

(M.ADP) « Des études ont même été menées au niveau national par l’ADEME, qui montrent que l’usage de ces pneus est une bonne chose pour l’environnement. »

(M.MN)  
Questionnée, l’ADEME Picardie précise ne pas gérer ce type de projet.

(M.ADP) « Cet élément intègre la loi sur l’eau, donc on ne peut pas non plus faire n’importe quoi. »

(M.MN)
Réponse inexacte (Le dossier loi sur l’eau ne concerne pas les espaces privatifs).

Pourquoi notre inquiétude persiste ?
(M.MN) Le service de la Police de l’Eau de la DDT de l’Oise n’était pas informé de l’usage de PUNR dans les parties privatives du lotissement.

- La demande d’utilisation des PUNR aurait été rejetée par le Service Police de l’Eau.
- Le Dossier loi sur l’eau ne concerne pas les espaces privatifs.
- Questionnée, l’ADEME Picardie, précise ne pas gérer ce type de projet.

Lors de la mise en place des PUNR dans les tranchées d’infiltration nous avons ressenti une forte odeur (hydrocarbures, pneus…?) et leur manipulation avec les doigts laissait des traces noires (carbone et autres, …?).
En cas d’utilisation de PUNR un suivi de la qualité de l’eau en entrée et en sortie de ces ouvrages doit être réalisé tout au long de la vie de l’ouvrage…

Des contrôles impossible puisque les PUNR sont enterrés dans les tranchées d’infiltration sur sol privé.

Notre alerte reste totalement d’actualité, notre devoir est de rester vigilants et de contacter les services compétents pour sauvegarder la qualité de notre eau potable.

Pour ceux qui souhaitent avoir des informations complémentaires sur les PUNR ils peuvent consulter le document du CETE de l’Est, cliquez sur le livre "PNUR".

(M.ADP) Monsieur le Maire Alain De Paermentier
(M.MN) Monsieur Michel Noël

ADME: Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie
D.D.T : Direction Départementale des Territoires

Michel Noël

                        Haut de Page

Nous sommes le Jacques Choquet Webmestre