Blason Ressons sur Matz

Vivre à Ressons sur Matz


 
    Nous fêtons aujourd'hui la "                
Nos Pages Web
 

Puit-Robinet

La salubrité publique de Ressons sur Matz
peut être remise en cause concernant notre eau potable......

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mesdames, Monsieurs les conseillères et conseillers municipaux en cette période de l'année j'adresse mes sincères vœux de Santé, Bonheur et Prospérité pour 2016 à celles qui étaient absentes au CM du 11 janvier.

Comme je l'ai indiqué dans mes voeux sur le site "Vivre à Ressons sur Matz" et lors du dernier conseil municipal je me dois de porter à votre connaissance une réponse concernant l'article paru dans l'Oise hebdo N°1138 du 23 Décembre 2015 . Il me semble que la salubrité publique de Ressons sur Matz  peut être remise en cause concernant notre eau potable......

Dans cet article il est fait état de "morceaux de pneus" retrouvés dans les noues au clos des mailles ce qui est totalement  inexact en tout cas cela est dit d'une manière de minimiser les  faits.
Il s'agirait en fait du remplissage de certaines tranchées d'infiltration des eaux pluviales par plusieurs tonnes de Pneumatiques Usagés Non recyclables (PUNR).
L'eau potable de Ressons sur Matz risque d’être polluée dans plusieurs années, le lotissement du clos des Mailles se trouvant dans le bassin versant du forage.........


(On ne pourra pas dire, on ne savait pas)

C'est M. Michel NOEL qui a alerté ces faits par courrier en date des 6 Novembre 2015 et 11 Décembre 2015 à la mairie de Ressons sur MATZ  (Copies jointes en fin d'article en PDF). 

M. NOEL agissant en bon citoyen a alerté la mairie pour ces faits qui n'ont absolument aucun rapport avec le recours en court qui l'oppose avec la mairie et l'OPAC de l'Oise. 

Sans m' immiscer dans ce dernier dossier je  pense qu'une médiation aurait été préférable pour les deux parties, mais le M. le Maire a toujours refusé. J'attends donc la décision qui sera prise par le tribunal administratif concernant cette affaire mais ce qui est sûr,
le responsable en sera le payeur..........................en aucun cas ce ne sera (pas) à la collectivité de payer. 

Bien cordialement,

Yves Gengel (Conseiller Municipal)

Pour lire ces alertes, veuillez cliquer sur ces liens ci-dessous:

- Première alerte adressée au Maire (M. Alain De Paermentier)

- Deuième alerte adressée au Maire (M. Alain De Paermentier)

 

 

    Haut de Page

Nous sommes le Jacques Choquet Webmestre