Blason Ressons sur Matz

Vivre à Ressons sur Matz


 
    Nous fêtons aujourd'hui la "                
Nos Pages Web
 

Lien officiel de l'article du Courrier Picard                                                                          Publié le
 
L'ancien patron de la brigade de gendarmerie de Ressons entend occuper le fauteuil de maire.
Des tracts sont lancés pour chercher des colistiers.
     
  Gengel Yves Election 2014  
     
 

Depuis plusieurs mois, la rumeur allait s‘amplifiant : une liste serait constituée face à celle du maire sortant. Aujourd'hui, la nouvelle émane de la bouche de celui qui relève le défi : Yves Gengel.

L'homme n'est pas un inconnu, dans cette commune où il réside depuis les années 80. À l'époque, il commandait la brigade locale de gendarmerie. Il est aussi président de la société communale de chasse et vice-président de l'association Ressons en fête.

« Si je me présente candidat au fauteuil de maire, c'est pour répondre aux sollicitations de bon nombre de concitoyens, déçus par la gestion communale actuelle et fort inquiets pour l'avenir de notre belle cité. De plus, c'eût été bien peu démocratique si une seule liste avait été proposée aux suffrages des Ressontoises et Ressontois » affirme Yves Gengel, dont la liste s'intitulera Vivre à Ressons-sur-Matz.

Interrogé sur la première décision qu'il prendrait, s'il accède au poste convoité, la réponse fuse : « Je commanderai un audit financier à un cabinet indépendant, car mon inquiétude est grande sur ce point crucial. Beaucoup doutent du bien-fondé de l'actuelle méthode de gestion. Le seul moyen objectif de vérifier est de faire un bilan précis de chaque poste budgétaire »

Sur les autres points de son programme, Yves Gengel reste évasif : « Je les égrènerai quand le moment sera venu. Mon programme se déclinera sur une base de données précises : modifier le modèle économique, renforcer la démocratie locale, gérer avec rigueur, mieux appréhender les besoins sociaux de la population et promouvoir la sécurité. »

Un candidat qui émet un vœu : que la campagne électorale ne soit pas souillée par des coups bas mesquins. « Ce sont des idées et des propositions que j'entends mettre sur la table durant les trois mois qui nous séparent de l'échéance. C'est donc contre d'autres idées que je compte m'opposer, pas contre les hommes et femmes qui les défendront. Mes colistiers, venant de tous les quartiers de la commune, de tous horizons sociaux et politiques, s'engagent à la même démarche, la même éthique. »

 
     
  Contacts : 06 13 29 86 34  
     
     
  Prenez contact avec moi pour que RESSONS sur MATZ RAYONNE
D'AVANTAGE EN TOUTE SERENITE.
 
     
  Lien officiel de l'article du Courrier Picard  


Haut de Page

Nous sommes le Jacques Choquet Webmestre