Blason Ressons sur Matz

Vivre à Ressons sur Matz


 
    Nous fêtons aujourd'hui la "                
Nos Pages Web
 

Clash au Conseil Municipale à Ressons sur Matz

Lien Officiel de l'atricle du Courrier Picard                                                             Publié le

 
La coulée de boue, causée par un orage voici un an, empoisonne les relations entre le maire de Ressons et un de ses administrés, Michel Noël. Morceaux choisis.
 
Clash au Conseil Municipal Ressons sur Matz
 

Visiblement, Alain de Paermentier, maire de Ressons-sur-Matz, et Michel Noël, habitant de la commune, ne partiront pas en vacances ensemble. Depuis des mois, les deux hommes sont en conflit. Motif : Le 7 juillet 2012, alors que Michel Noël se trouvait en villégiature, un torrent d'eau déferlait dans sa propriété, sise au 411 rue Georges Latapie, causant des dégâts importants, lors d'un violent orage.

Cet afflux d'eau serait lié à la construction d'un lotissement, au Clos des Mailles, sur les hauteurs de Ressons-sur-Matz, à l'initiative de l'OPAC de l'Oise. Le raccordement du lotissement au réseau d'eau devrait être opéré rue de la Chapelle l'Epine, mais seulement à l'issue des travaux, qui est proche.

Vendredi dernier, lors du conseil municipal, Alain de Paermentier avait mis à l'ordre du jour un énième courrier de son concitoyen, qui se terminait en des termes ne cachant pas son manque de considération à l'égard du maire. Ce dernier, sans se retourner vers l'administré présent dans le public, déclarait avec force : « Je n'ai pas autant de pouvoirs que semble m'attribuer Michel Noël. Il ne peut cependant pas dire que je ne me préoccupe pas de sa situation : le 20 juin, je suis allé constater que des boues se déversaient dans sa propriété. »

« S'il réunit plus de cinq personnes, ce sera un exploit ! »

Et le maire de poursuivre : « Les propos tenus par lui ce jour-là étaient d'ailleurs très équivoques. Je lui conseille de porter plainte lui-même. Et lui signale que ma considération à son égard est identique à celle qu'il me porte ! »

Deuxième salve à l'issue de la séance, quand Michel Noël demande un entretien au maire et qu'il reçoit pour toute réponse un cinglant « non ! ». Puis le maire tourne les talons. Michel Noël conduira-t-il une liste aux prochaines municipales ? Commentaire d'Alain de Paermentier : « Quant à cette rumeur, s'il parvient à réunir plus de cinq personnes, ce serait déjà un exploit !»
 
Lien Officiel de l'atricle du Courrier Picard

Haut de Page

Nous sommes le Jacques Choquet Webmestre